Yoga et souplesse : un corps et un esprit en harmonie

La souplesse est-elle une forme d’entraînement utile uniquement aux gymnastes ? Nous pensons que non. Que ce soit l’haltérophilie, la course, le yoga ou simplement les tâches quotidiennes, il vaut la peine de consacrer du temps à l’amélioration de votre souplesse. Avez-vous du mal à toucher vos orteils tout en étant debout ? La raideur de vos muscles limite-t-elle vos tâches quotidiennes ? Découvrez pourquoi un corps souple est important et comment vous pouvez augmenter votre amplitude de mouvement grâce à des étirements dynamiques et statiques.

souplesse-yoga-femme

La souplesse au quotidien, pourquoi ?

La souplesse est un élément important de la forme physique et a de nombreux effets positifs sur le corps. Par exemple, elle améliore la mobilité, la posture, la coordination musculaire, réduit le risque de blessures et de douleurs musculaires. Elle augmente principalement votre amplitude de mouvement et vous permet d’effectuer plus facilement certains exercices. Si vous ne travaillez pas votre souplesse régulièrement, les muscles se raccourcissent avec le temps. Le meilleur exemple est le fléchisseur de la hanche parce que nous sommes trop assis. Une flexibilité limitée vous donnera une sensation de raideur, cela vous restreint dans votre vie quotidienne et lorsque vous faites de l’exercice.

Il est évident que certaines personnes sont naturellement plus souples que d’autres. Cela est lié à deux facteurs : les aspects physiques natifs et la façon dont une personne s’entraîne. Mais certains critères physiques peuvent influencer votre souplesse :

  • L’âge : vous avez tendance à devenir moins souple à mesure que vous vieillissez
  • La taille et structure de l’os : plus votre diamètre osseux est grand, moins vous êtes susceptible d’être souple
  • Les tissus conjonctifs : le degré d’élasticité des tendons et des ligaments
  • La corpulence : plus votre poids est important, plus il est difficile d’accéder à des positions souples
femme-relaxation-posture-yoga-souplesse

Faut-il être souple pour débuter le yoga ?

Dire que vous devez être flexible pour faire du yoga, c’est comme dire que vous devez être en forme pour aller au gymnase, ou que vous devez être propre pour prendre une douche. Il peut y avoir une relation entre le yoga et la flexibilité, mais être souple n’est pas une condition nécessaire pour pratiquer le yoga. De plus, certains types de yoga vous permettent de travailler efficacement votre souplesse.

Vous n’avez pas besoin de toucher vos orteils pour pratiquer le yoga. Si vous voulez toucher vos orteils, pliez vos genoux. Que vous soyez flexible ou non ne doit pas dicter votre pratique. Au fil du temps, le yoga peut vous aider à devenir plus souple, c’est pourquoi nous l’appelons pratique. La souplesse est un résultat du yoga, pas une condition préalable.

souplesse-femme-posture-pliée-yoga

Comment travailler sa souplesse

Si vous avez du mal à toucher vos orteils sans plier vos jambes, tandis que d’autres peuvent facilement poser leur mains au sol, ne vous inquiétez pas. La bonne nouvelle est que cela peut être amélioré. La souplesse peut se travailler de plusieurs façons grâce aux étirements mais aussi par les exercices quotidiens. Comme la plupart des choses dans la vie, c’est en pratiquant quotidiennement que les résultats apparaîtrons. Pour cette raison, il est logique de comprendre et de distinguer les exercices d’étirement statiques et dynamiques.

L’étirement dynamique

Ce sont des mouvements musculaires actifs qui conduisent à un étirement mais ne sont pas maintenus en position finale. Par conséquent, ils sont utilisés pour deux objectifs : l’échauffement et l’augmentation de la souplesse. S’ils sont effectués avec prudence, ils peuvent être utilisés dans un échauffement dynamique. En général, votre amplitude de mouvement augmentera au fur et à mesure. Si vous les incluez dans votre échauffement ou pendant les temps de repos de votre entraînement, vous pouvez gagner en souplesse à long terme rapidement.

L’étirement statique

Les exercices d’étirement statiques sont lorsque vous maintenez une position d’étirement en tension pendant 20-30 secondes. Cependant, ces exercices ne conviennent pas forcément à des échauffements. Vos muscles doivent être correctement réchauffés avant d’être étirés pour ne pas vous créer de blessures.

cours de yoga intérieur détente

La souplesse spirituelle

Au fur et à mesure que nous traversons la vie, notre corps a tendance à devenir de moins en moins souple. Mais notre esprit également subis un manque de flexibilité sur le plan émotionnel. Aller avec le flux d’expériences et de changements que la vie nous offre continuellement, c’est avoir une réelle souplesse spirituelle. Et c’est surtout dû à notre résistance à ce flux que nous ne sommes pas toujours en harmonie avec nous-même. Devenir plus souple vous connecte avec des changements de vie positifs tout en vous déconnectant des parties répréhensibles de votre vie. L’acceptation est un des nombreux facteurs qui nous aide à cultiver notre souplesse d’esprit. Les changements de conscience et les modifications de perspective deviennent des événements quotidiens. 

La merveilleuse connexion entre votre corps et votre vie peut être directement ressentie en travaillant votre souplesse physique et morale. L’un ne va pas sans l’autre puisque chaque tension dans votre corps reflète les difficultés mentales auxquelles vous êtes confrontés.


Devenir plus souple demande de la patience et du travaille régulier, pas seulement physiquement. Elle demande beaucoup de concentration, de force mentale et de persévérance avant d’atteindre réellement la position et l’état d’esprit que vous visez. Une retraite de yoga pourrait vous aider à atteindre vos objectifs grâce à de nombreux conseils de la part d’experts tant sur le plan moral que physique et ainsi harmoniser l’ensemble de votre vie.

RACONTES NOUS TON AVENTURE