Tout pour retrouver la paix intérieure et le bonheur

Tout pour retrouver la paix intérieure et le bonheur

La paix intérieure est atteignable et vous n’avez pas forcément besoin de vous évader au sommet d’une montagne pour méditer. Alors certes, partir pour se détendre est merveilleux. Mais c’est au coeur de note vie quotidienne que nous avons le plus besoin de sérénité. Fuir puis revenir n’effacera pas tous les blocages si nous ne les affrontons pas. C’est dans les moments inconfortables de la vie quotidienne que vous devez retrouver la paix intérieure

« Je pense que souvent les gens recherchent des circonstances pour aider à atteindre un sentiment de paix intérieure » déclare Ashley Davis Bush, auteur de The Little Book of Inner Peace.

Au fond de chacun d’entre nous, il y a une conscience calme et profonde. C’est comme si nous avions en nous un profond réservoir de paix et de sérénité. Ce qu’il faut faire : c’est aller le chercher à la source. Même si ce réservoir peut paraitre caché, il renferme bien cette tranquillité

Vous aussi vous avez décider de poursuivre cette voie pour votre développement personnel ? On vous en dit plus sur comment retrouver la paix intérieure !

Retrouver la paix intérieure

La tranquillité d’esprit n’exige pas la paix et la sérénité

Prenez l’exemple de l’Océan et de la force des vagues qui s’abattent contre le virage : cette scène parait sauvage. Pourtant, quelques mètres plus bas, vous trouverez un monde tranquille de créatures se déplaçant à leur propre rythme. Totalement déconnecté par ce qu’il se passe au-dessus. 

Si l’on reprend cette image, on peut dire que la plupart d’entre nous vivent en quelque sorte à la surface des vagues. Là où il y a beaucoup de turbulences et d’agitations. Mais c’est bel et bien à l’intérieur de nous-même que se trouve cette conscience profonde

Vous n’avez pas besoin de vouloir effacer tout ce qui vous entoure pour retrouver la paix intérieure. Il est bien connu qu’être dans un endroit calme est plus propice au laisser aller vers la tranquillité. Mais il y a bien des gens victimes de crises de paniques pourtant allongés sur une table de massage. Pour autant, vous pouvez très bien être entouré de gens et de bruit dans le métro parisien et fermer les yeux pour aller à la rencontre de cet espace où réside votre calme

Inspirez et expirez pour retrouver la paix

Une des plus grandes armes pour le calme : c’est votre respiration. Vous pouvez aussi vous laisser aller à la pratique du yoga et à la méditation pour exploiter le pouvoir de la respiration pour vous aider à changer votre état d’esprit

On vous conseille de suivre la respiration 4-7-8. Le principe est simple :

  • Respirez profondément en comptant jusqu’à 4. 
  • Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 7. 
  • Expirez en comptant jusqu’à 8. 

Cette respiration qui est basée sur une technique de yoga est l’idéal car vous pouvez le faire n’importe où et à tout moment. 

Ressentez tout l’amour et la sécurité qui vous entoure 

La respiration vous fait déjà ressentir que vous êtes physiquement protégé et que vous avez le contrôle. Respirez et rappelez en vous. 

Pensez aux personnes qui vous tiennent à coeur et à celles qui se soucient de vous. Plus vous vous concentrez sur cette pensée, plus cela réduit votre réaction de panique et réchauffe votre coeur

Bien-être et paix intérieure

Visualisez un endroit qui vous rend heureux pour retrouver la paix 

Ce petit exercice devient plus facile à mettre en place au fur et à mesure que vous le faites. Plus votre visualisation est forte, plus le résultat est efficace. Prenez le temps pour trouver cet endroit. Un endroit que vous connaissez déjà et où vous vous sentez bien. Un endroit purement imaginaire qui est synonyme de bien-être pour vous. Ou bien encore un endroit où vous rêver d’aller mais que vous n’avez pas encore exploré. 

Cela peut-être une vue sur l’océan de votre serviette de plage sur le sable chaud et le soleil qui se couche à l’horizon. Un parc au début du printemps où vous jouez avec votre animal de compagnie. L’endroit de vos vacances préférées avec la personne que vous aimez le plus. Pour faire plus simple (et à ne pas négliger pour autant) votre lit bien confortable sous votre couette réconfortante. C’est vous qui décidez de visualiser l’image qui colle le plus lorsqu’on vous parle de cet endroit heureux. 

Ensuite, essayez d’avoir tous les détails dans vos yeux et dans votre esprit… les odeurs, les sons, les textures. Accéder à ces souvenirs conditionnera votre corps pour commencer à vous sentir comme si vous étiez réellement là, à cet endroit, totalement détendu

Suivez le fil de l’histoire 

Prenez du recul sur tout ce qui suscite chez vous un sentiment de déception, de frustration, de panique. Pensez réellement à ce que les informations que votre cerveau vous envoie soient vraies. En prenant le temps de faire ce travail et d’examiner la source : vous pouvez rendre ce sentiment plus petit

Ressentez ce à quoi vous résistez pour le guérir et y répondre en conscience. Pour ce faire, vous pouvez appliquer la technique « RAIN ». Voilà comment faire face aux situations négatives : 

  • R comme « reconnaitre ce qu’il se passe » 

Cette première étape consiste à prendre connaissance des évènements et des émotions ressenties. Admettre les différents sentiments et ne pas hésiter à se parler mentalement pour en prendre réellement conscience. 

  • A comme « accepter ce qu’il se passe » 

Pour surmonter ce moment désagréable : il faut d’abord l’accepter. Par là, on entend se dire que la situation est là et qu’on ne peut rien changer. C’est à ce moment que les situations pourront apparaître. 

  • I comme ‘investiguer ce qu’il se passe » 

La phase d’apaisement commence à partir de là : et c’est à ce moment qu’on se pose les bonnes questions pour mieux se rendre compte de la situation. C’est le moment où l’on s’écoute. « Pourquoi ai-je réagis de cette façon ? » , « De quoi ai-je besoin tout de suite ? ». 

  • N comme « non-identification » : on n’est pas ce qu’il se passe 

Pour venir à se sentiment de liberté recherché, détachez-vous de vos problèmes. Vous avez prit conscience et vous avez comprit pourquoi vous étiez triste ou en colère… Mais cela ne définit pas qui vous êtes. Apprenez à prendre de la distance entre votre personne, vos émotions et vos pensées. 

Agissez pour une compassion de soi plus profonde 

Vers le chemin de la compassion de soi, on compte 3 éléments : 

  • La bienveillance envers soi-même : soyez gentil avec vous même comme vous pourriez l’être avec quelqu’un de votre entourage. 

  • L’humanité commune : vous n’êtes pas seul, nous subissons tous l’échec ou la souffrance à un moment. Personne n’est humain sans souffrir ou échouer, au moins de temps en temps. 

  • L’attention : acceptez et reconnaissez vos sentiments et vos pensées sans jugement plutôt que de chercher à les cacher, la compassion passe par la conscience de ses sentiments. 

Détente et développement personnel

Faites une « liste de joie » pour quand vous en aurez besoin 

C’est le moment de faire un inventaire de ce que vous ressentez. Un exercice de pleine conscience qui vous rappellera de vous appuyer sur des actions qui vous permettrons de retrouver la paix

Dans les moments difficiles, il s’avère compliqué de penser positif et de se rappeler les activités qui nous apportent de la joie. Alors pourquoi ne pas la compiler à l’avance ? 

Cela peut être quelque chose que vous aimez faire, une activité, une création, un sport, un hobbies…  Construisez votre réserve de joie en vous remémorant tous les moments de joies que vous adorez savourer. 

Cultivez la gratitude pour ce qui se passe 

Trouvez votre bonheur en commençant par éprouver de la gratitude. C’est l’un des moyens qui permet d’accéder à cet état de paix intérieure que l’on cherche tous à atteindre. 

Pour prendre l’habitude d’être « grateful », vous pouvez par exemple tenir un journal de gratitude et sourire. Oui vous avez bien lu : sourire. Ce simple acte signale à votre cerveau que les choses vont bien et que vous êtes heureux. 

Si vous avez du mal à penser à ce dont vous êtes reconnaissant, vous pouvez déjà commencer par nommer ce que vous êtes heureux qu’il ne se produise pas. Voilà maintenant quelque chose pour quoi être reconnaissant ! Et oui, cela fonctionne aussi dans ce sens là. 

N’oubliez pas : une petite pensée positive en déclenche souvent une autre

Posez-vous deux questions par jour pour retrouver la paix

Pas besoin de partir dans de longues réflexions pour ne pas que cela soit perçu comme une charge quotidienne. 

Voyez plutôt cela comme un travail d’introspection qui vous sera positif pour faire le point en fin de journée. Accordez vous ce moment pour vous demander par exemple « Qu’est ce qui m’a plu aujourd’hui ? » ou bien encore « De quoi suis-je reconnaissant aujourd’hui ? ». 

Peut-être même que vous retrouverez des points clés qui figurent sur votre liste de joie. Si ce n’est pas le cas : c’est un moyen d’en découvrir davantage sur vous-même

Maintenez une bonne condition de self-care 

Par là, on entend tout ce qui vous fera sentir bien dans votre corps et votre esprit. Bien manger, bien dormir, faire de l’exercice, méditer… Toutes les petites activités de la vie quotidienne que vous pouvez faire en pleine conscience

Tous ces actes du quotidien renforceront votre paix mentale, votre paix intérieure. Ils vous permettront de développer la pause dont vous aurez besoin lorsque vous vous sentez en train de réagir à une situation de sorte à ce que vous soyez mieux préparé à réagir de manière calme

Sérénité et tranquillité

Acceptez la pratique pour retrouver la paix

Dans ce chemin à la conquête de votre paix intérieure il y a une chose en particulier qu’il faut apprendre à accepter. Il s’agit des choses qui sont hors de votre contrôle. L’acceptation de soi est une façon générale de s’engager dans la vie… Et il en est de même pour tous vos tracas. 

Résister sans affronter ni accepter crée beaucoup de souffrance et est contraire à la paix intérieure. Nous sommes bien conscient que cette acceptation n’est pas évidente, c’est pour ça qu’on l’appelle « la pratique ». C’est un travail qui se fait sur le long terme. Et vous en êtes capable ! 


Dans ce chemin pour retrouver la paix intérieure, ce sentiment d’épanouissement qui nous comble d’une sensation de bien-être, nous vous proposons de vous accompagner lors d’une retraite yoga ou encore d’un stage en développement personnel. Alors… Prêt à franchir le cap ? 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.