Comment les retraites de yoga peuvent aider à guérir de la dépendance

Il existe de nombreuses méthodes et programmes disponibles pour traiter l’addiction et la dépendance, on peut en citer les retraites de yoga. De plus en plus de programmes se concentrent sur une approche holistique. Une approche qui englobe des méthodes et des outils pour aider à atteindre, maintenir et améliorer le rétablissement. L’approche des douze étapes des alcooliques anonymes (AA) est devenue l’une des plus connues et accessibles.

L’importance du bien-être dans la guérison

Le plus important dans un programme de rétablissement est d’adopter une approche spirituelle de la vie. L’expérience du bien-être spirituel est très importante dans un programme de rétablissement. Cela semble être la clé pour aider de nombreuses personnes à mettre fin à la dépendance dans leur vie. Les douze étapes des alcooliques anonymes et les retraites de yoga sont un mariage parfait pour la guérison.

Le yoga est de plus en plus utilisé dans les programmes de traitement de la toxicomanie. Il est aussi utilisé tout au long du rétablissement. Il aide à prévenir les rechutes, réduire les symptômes de sevrage et les envies de drogue. Ce sport fournit un exutoire sain pour faire face aux déclencheurs et facteurs de stress de la vie quotidienne.

Contrôler son stress et régulation du système nerveux grâce aux retraites de yoga

Quand une personne consomme régulièrement de la drogue ou de l’alcool, certains neurones du cerveau deviennent altérés. Ceux liés au plaisir, à la régulation des émotions et au contrôle des impulsions peuvent être négativement affectées. Après une période de temps sans l’influence des drogues ou de l’alcool, les circuits du cerveau peuvent se reconstruire. Lorsqu’une personne ressent du stress, la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la respiration et la température corporelle augmentent.

Une retraite de yoga peut réellement agir sur ce système en régulant et en équilibrant certaines des hormones du stress comme le cortisol et l’adrénaline. La pratique du yoga nous aide à équilibrer de manière naturelle certaines parties de notre corps et cerveau qui sont touchées par l’abus de drogues.

groupe de jeunes sportifs qui font l'exercice de sukhasana

Conscience émotionnelle

Outre les avantages physiques, le yoga nous apporte de nombreux avantages émotionnels. Lorsqu’on pratique du yoga, on est à l’écoute de notre corps et ce dont il a besoin. Cela peut donc créer une conscience de soi. En concentrant toute notre énergie sur soi, on peut apprendre à s’approprier ce qu’on ressent et contrôler nos actions ultérieures. De plus, on peut également devenir plus autonome et plus sûr de nous mêmes. En reconnaissant les envies lorsqu’elles surviennent et en n’essayant pas de les éviter ou d’y céder, une personne peut être plus capable de faire face et de gérer ces sentiments si elle en est plus physiquement consciente lorsqu’elles se produisent.

Beaucoup de personnes qui participent aux programmes en 12 étapes des alcooliques anonymes font aussi du yoga. Ils s’imprègnent de spiritualité et de concepts spirituels. Une retraite de yoga peut améliorer cela et nous aider à atteindre cette connexion spirituelle grâce à des techniques de respiration et à la méditation de pleine conscience. Apaiser toutes les influences extérieures par cette pratique peut nous aider à trouver la paix intérieure grâce à la réflexion sur soi et à prendre conscience de ce qui peut avoir besoin de changer pour améliorer notre quotidien. Lorsqu’il est utilisé en complémentarité avec d’autres pratiques thérapeutiques traditionnelles, le yoga peut être la thérapie d’appoint idéale dont on a besoin pour se calmer et améliorer la clarté de notre esprit.

jeune femme sportive qui fait du yoga

One thought on “Comment les retraites de yoga peuvent aider à guérir de la dépendance

    RACONTES NOUS TON AVENTURE